Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience en tant qu'utilisateur de notre site internet. Cookie Demandez plus d'informations

Accueil » Ressources linguistiques » Littérature espagnole » Histoire de la littérature latino-américaine » Vicente Huidobro

Histoire de la littérature espagnole

La littérature avant-gardiste en Amérique Latine : Vicente Huidobro

En Amérique Latine, le mouvement avant-gardiste est apparu un peu plus tard qu'en Europe, où il s'était déjà manifesté après la première guerre mondiale. Il a été introduit dans le continent américain avant la seconde Guerre Mondiale. Ces deux périodes présentaient cependant les mêmes caractéristiques.

Les avant-gardes sont aussi connus sous le nom des isms parce que tous les thèmes abordés par ce mouvement portent des noms finissant par -ism, comme par exemple le surréalisme, le créationnisme, le Dadaïsme, etc. Il s'agissait d'artistes, en particulier d'écrivains, réunis selon leur manière de voir les choses (à un niveau esthétique). Ce groupe formait par la suite un manifeste, un magasine ou une anthologie dans lesquels ils décrivaient clairement leurs idées esthétiques. Les caractéristiques principales de ce mouvement pouvaient être définies comme :

Vicente Huidobro est considéré comme un des poètes chiliens les plus importants, tout comme Pablo Neruda, Gabriela Mistral et Pablo de Rokha. Il fait partie des plus grands défenseurs de la poésie créationniste.

Huidobro est né à Santiago de Chile le 10 janvier 1893 et faisait partie d'une famille riche, ce qui lui a donné l'opportunité d'étudier en Europe pendant sa jeunesse. C'est pour cela qu'il a été influencé par la littérature européenne. Plus tard, il étudia à l'Université du Chili et, influencé par le mouvement moderniste, il commença à écrire ses premiers poèmes, appelés Ecos del Alma (1911). Il dirigeait également le magasine littéraire Musa Joven y Azul, dans lequel il publia plusieurs de ses poèmes.

En 1914, il alla en Europe avec sa femme et ses enfants, où il rencontra à Madrid Rafael Cansinos Assens, avec lequel il resta en contact sous forme de lettres. Ils s'installèrent ensuite en France, à Paris, lieu de naissance de la plupart des avant-gardistes. A Paris, il travailla pour le magasine Nord-Sud avec Apollinaire, Tzara, Breton et bien d'autres.

En 1921, la première édition du magasine Creación fut publiée, un magasine fondé et dirigé par Huidobro. A cette époque, il connu beaucoup d'artistes célèbres, de Miguel de Unamuno à Charlie Chaplin.

En 1930, il publia les premiers vers de son chef-d'œuvre Altazor dans le magasine français Transition. En 1931, il retourna à Madrid pour préparer la publication de Altazor et de Temblor del Cielo, son autre collection de poèmes.

Altazor et Viaje en Paracaídas sont considérées comme les meilleures œuvres de Huidobro, où il raconte l'histoire d'un voyage en parachute qui, à travers d'une destruction du langage, se transforme en une descente jusqu'à la mort. Le titre de l'œuvre vient de « alto » et « azor », azor étant le nom d'un rapace de la famille des faucons.

Pendant la guerre civile espagnole, il rejoignit le Frente Popular et participa activement au combat, ce qui lui provoqua plusieurs blessures de guerre. Plus tard, à cause de ces dernières, il eut une hémorragie du cerveau, menant à sa mort en 1947 à Cartagena (Chili)

Sa dernière œuvre, Últimos Poemas, a été publiée au Chili en 1948.

Demandez plus d'informations! Inscrivez-vous!