Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience en tant qu'utilisateur de notre site internet. Cookie Demandez plus d'informations

Accueil » Ressources linguistiques » Littérature espagnole » Histoire » Le Romantisme

Histoire de la littérature espagnole

Le Romantisme

Avec la fin de la noblesse et l'émergence de la bourgeoisie qui est devenue la clase dominante, de nouvelles tendances sont apparues et notamment un nouveau mouvement littéraire, le Romantisme. Cette révolution fut si grande que beaucoup d'idées de cette époque sont encore utilisées aujourd'hui : l'individu étant au centre de la société, l'apparition des classes sociales, les droits de l'homme, la démocratie en tant que forme gouvernementale, etc.

Les auteurs romantiques ont essayé de recréer le Moyen Âge. Ils cherchaient de nouveaux idéaux qui pourraient permettre au roman de ressurgir, et tout particulièrement au roman historique, dans le but de recréer l'âge médiéval. Ils voulaient créer un roman qui mélangeraient caractères historiques réels et des fictifs. Le parfait exemple serait « Ivanhoe » par Sir Walter Scott. Ce paradigme ressuscita le genre romanesque qui avait disparu pendant le siècle des Lumières. L'auteur romantique se sentait libéré de toutes les restrictions du genre didactique des Lumières. Les livres ne devaient plus particulièrement enseigner quelque chose, mais étaient une sorte de divertissement pour transporter le lecteur dans d'autres mondes.

L'auteur romantique avait une vision tragique du monde, se sentait incompris par les autres et cherchait une moyen de s'échapper. Cette envie s'est manifestée en deux formes : en voyage à la recherche d'aventures, ce qui était exotique (cf. Seigneur Byron allant en Grèce) ou en suicide.

Le romantisme est arrivé en Espagne un peu plus tard. Pendant le règne de Napoléon, l'Espagne fut confrontée à la guerre d'Indépendance (1808-1812). Fernando VII fut ensuite nommé roi mais, après avoir été le roi le plus aimé, il fut le plus détesté. A son arrivée au pouvoir, en supprimant la Constitution de 1812 et en persécutant les mouvements libéraux, il annula toute tentative de démocratie

Le journalisme prit de l'ampleur et était devenu encore plus fort que ce qu'il ne l'était pendant le siècle des Lumières. L'auteur principal de la littérature romantique espagnole était Mariano José de Larra, qui, dans ses articles, décrivait de façon critique et cinglante la société qui l'entourait. Sa vie était vraiment imprégnée par l'esprit romantique, et elle l'était tellement qu'il a fini par se suicider.

José de Espronceda était un autre grand auteur du Romantisme. Dans ses poèmes, les principaux thèmes romantiques apparaissent, même si son poème le plus connus était « Canción del Pirata » (Chanson du Pirate). Le pirate, idéaliste marginal vivant sur son bateau et à la recherche d'aventure, était un vrai symbole de liberté. Il allait donc parfaitement bien avec l'esprit romantique.

Deux autres grands romantiques espagnols sont apparus un peu plus tard : Gustavo Adolfo Bécquer et Rosalía de Castro. Le premier était connus pour ses « Rimas y Leyendas » (Rimes et Légendes). Dans ses Rimes, il innova un nouveau style de mètres, des mètres rythmés et musicaux. Ses poèmes parlaient d'amour et de créativité poétique. Les Légendes étaient de courts textes en prose qui racontaient des légendes populaires mais ayant été recréées par l'auteur. Rosalía était une auteure écrivant des textes en Galicien. Ses travaux lyriques eu un énorme succès dans la littérature féminine du 19ème siècle.

Le roman dans son paradigme historique réapparut aussi en Espagne avec « El Señor de Beimbre » d'Enrique Gil y Carrasco. Il réécrit l'histoire des Chevaliers du tiemplier de Berzo (région de León). Ce roman historique racontait des événements fantastiques basés sur de véritables faits. Il mélangeait des personnages historiques réels et des personnages imaginaires dans le but de réécrire et réinterpréter l'histoire. Il n'essayait pas d'enseigner, il voulait juste enlever aux faits passés leur côté réel. Même s'il a perdu de l'importance à la fin du 19ème siècle pendant la période du Réalisme, ce paradigme est resté d'actualité et l'est encore aujourd'hui.

Demandez plus d'informations! Inscrivez-vous!