Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience en tant qu'utilisateur de notre site internet. Cookie Demandez plus d'informations

Accueil » Espagnol en Amérique latine » Argentine

Apprendre l'espagnol en Argentine

Apprendre l'Espagnol en Argentine

Venez apprendre l'espagnol en Argentine et découvrez l' un des plus beaux pays du monde. don Quijote vous propose diverses destinations et une grande variété de cours qui vous permettront d'apprendre l'espagnol et de profiter pleinement du pays !

Apprendre l'espagnol en Argentine : nos destinations

Cours d'espagnol en Argentine

Cours d'espagnol spéciaux à Buenos Aires:

Plus d'informations

  • Où aller ?
  • Quand y aller ?
  • Coûts de la vie
  • Carte de l'Argentine
  • Culture

Cuyo et le Nord-Ouest des Andes: La région de Cuyo comprend les provinces de Mendoza, San Juan et San Luis, tout juste en-dessous du Nord-Ouest des Andes, toutes situées près de la frontière chilienne. Il s'agit d'une vaste région peu habitée bien que la ville de Mendoza accueille tout de même environ un millions d'habitants, en plus d'être le lieu de production de vin principal du pays. Le paysage y est incomparable avec les sommets enneigés des Andes, des espaces vert à perte de vue et même des volcans. La région représente un lieu idéal où faire de la randonnée, du ski ou encore du vélo tout terrain.

Mésopotamie et le Nord-Est: région humide largement composée de prairies, la Mésopotamie accueille de nombreuses espèces fascinantes d'animaux et d'oiseaux. Ce sont cependant les merveilleuses chutes d'Iguazú de la province de Misiones qui sont le trésor de ce très bel espace naturel du Nord de l'Argentine.

Gran Chaco: principalement composée de plaines, la région rurale de Chaco est un centre d'activités d'écotourisme et est notamment célèbre pour la présence de plus de 300 espèces d'oiseaux différentes. C'est aussi là que vivent de nombreuses populations autochtones ; les Guaraní et les Wichí Chaco sont surtout connus pour leur savoir-faire dans la production de poterie artisanale et paniers finement tissés.

Las Pampas: vaste étendue naturelle formant un biome de type prairie entourant Buenos Aires, la Pampa est célèbre pour ses magnifiques chemins de balade à cheval grâce aux nombreuses et grandes plaines.

Patagonie et les Lacs: des immenses glaciers aux zones désertiques et des vastes étendues de plaines aux falaises vertigineuses, la Patagonie est célèbre dans le monde entier pour ses magnifiques paysages contrastés. Située au Sud de l'Argentine, la Patagonie et ses lacs d'un bleu intense invitent les visiteurs à se plonger dans un paysage naturel unique où règne la tranquillité loin de l'agitation des grandes villes.

Tierra del Fuego: la Terre de Feu est un archipel situé tout en bas de l'Amérique du Sud et partagé entre le Chili et l'Argentine. L'Argentine occupe environ le tiers de Isla Grande, la plus grande île de l'Amérique du Sud. Dans la zone appartenant à ce pays, il existe deux villes : Ushuaia et Rio Grande, d'où vous pourrez partir à la découverte des principales attractions de l'île avec la possibilité de se balader et de pêcher au coeur des paysages de rivières, lacs, forêts et glaciers sur fond de chaines montagneuses.

Souvenez-vous que dans l'hémisphère Sud, les saisons fonctionnent à l'inverse de celles de l'hémisphère Nord. En général, le climat en Argentine est tempéré mais au Nord il existe une zone subtropicale et au Sud le climat est froid. Malgré les récents problèmes politiques et économiques du pays, l'Argentine est une destination sûre pour les voyageurs qui la trouve d'une beauté inégalable.

Devise : Peso ($)

Repas
  • Bas de gamme : US$4-10
  • Moyenne gamme : US$10-20
  • Haut de gamme : US$20 et plus
Hébergement
  • Bas de gamme : US$20-30
  • Moyenne gamme : US$30-40
  • Haut de gamme : US$40 et plus

Il n'y a encore pas très longtemps, l'Argentine était un pays où la vie était très chère. Tellement, que les Argentins eux-mêmes préféraient passer leurs vacances dans des pays moins chers plutôt que dans leur propre pays. La politique économique fixant le peso au prix du dollar US a permis de mieux contrôler l'inflation même si les prix restaient élevés.

Aujourd'hui, la valeur du peso ne représente plus que la moitié du dollar US et elle peut encore plus baisser lorsque les restrictions bancaires sont assouplies. On pourrait considérer cela positif pour les voyageurs voulant visiter le pays mais la condition est que l'inflation reste sous contrôle. En ce moment, le gouvernement demande aux entreprises de ne pas augmenter leurs prix, puisque l'inflation galopante plongerait l'économie déjà fragile dans le chaos. Dans les années 1970 et 1980, l'inflation a constamment dépassé les 100% par an et a même atteint les 5000% en 1989. Étant donné l'histoire de l'instabilité économique en Argentine, les voyageurs feraient bien de toujours consulter les marchés des changes et les événements économiques du pays avant leur départ.

Le dollar US n'est plus accepté officiellement en Argentine mais nombreux sont les patrons de magasins qui aimeraient les accepter. Pour des taux de change plus intéressants, mieux vaut se rendre dans les cambio officiels mais soyez prêt à faire la queue pendant de longues heures.

C'est donc sans surprise que s'est développé un marché noir sur l'échange de monnaie, avec le dollar Us mais aussi avec l'euro. Evitez donc le marché noir, d'une part puisque c'est illégal et d'autre part parce qu'il y a de grande chance que vous vous retrouviez avec de la fausse monnaie. Les distributeurs de billets affichant les taux de change sont un bon moyen de se maintenir au courant de la valeur du peso.

Les Visa et MasterCard sont les cartes bancaires les plus acceptées en Argentine mais nombreux sont les marchants refusant les paiements par carte, notamment venant de visiteurs étrangers. Il en est de même avec les chèques. Négocier sur les marchés est rare et pas bien vu sauf sur les marchés d'artisanat dans le Nord-Ouest des Andes. Dans les restaurants, il est d'usage de laisser un pourboire d'environ 10% de la somme totale consommée.

Les influences européennes en Argentine sont parfaitement visibles dans le monde de l'art, l'architecture, la littérature et le mode de vie en général. Mais c'est surtout dans le monde littéraire qu'a eu lieu une transition interculturelle importante produisant des écrivains connus dans le monde entier comme Jorge Luis Borges, Julio Cortázar, Ernesto Sábato, Manuel Puig ou Osvaldo Soriano. Buenos Aires a alors imité les tendances artistiques européennes, dans la musique, l'architecture et le cinéma notamment. C'est pourquoi aujourd'hui vous pouvez visiter de nombreux musées, théâtres et galeries d'art dans la capitale. Le cinéma argentin est reconnu internationalement et a été utilisé comme un moyen de chasser les horreurs de la Guerre sale.

Principal élément culturel incontestable de l'Argentine, le tango a capturé l'imagination des romantiques à travers le monde. A mentionner également, le sport qui est important en Argentine avec notamment ses équipes de football : ce n'est pas qu'un jeu pour les Argentins, c'est une véritable obsession. Le pays a gagné la Coupe du monde en 1978 et en 1986 et les exploits de Diego Maradona (personnage le plus célèbre en Argentine depuis Che Guevara), ont occupé les supporters, les journalistes et les paparazzi pendant des dizaines d'années. L'Eglise catholique romaine est la religion officielle en Argentine. Le spiritisme et l'évocation des morts sont importants et les pèlerinages aux lieux où reposent les morts sont fréquents.

L'espagnol est la langue officielle du pays mais quelques communautés d'immigrés continuent de parler leur propre langue. L'italien et l'anglais sont très répandus et compris par une grande part de la population. Mais il existe aussi 17 langues amérindiennes comme le Quechua, Mapuche, Guaraní­, Tobas et Matacos.
Au menu des restaurants en Argentine, le mot viande (qui domine tous les menus) signifie boeuf. Les grillades (parilladas) sont incontournables et délicieuses. Pour les végétariens, la cuisine italienne apporte de bonnes alternatives comme par exemple ses gnocchi. Les glaces (helados), autre influence italienne, sont très bonnes. Enfin, le Mate, thé du Paraguay, est plus un rituel qu'un simple breuvage. Bu parfois même dans la rue, c'est une infusion de feuilles de yerba maté torréfiées qui se boit dans une calebasse à travers un tube métallique.

Demandez plus d'informations! Inscrivez-vous!