Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience en tant qu'utilisateur de notre site internet. Cookie Demandez plus d'informations

Accueil » Espagnol en Espagne » Grenade » La ville

La ville de Grenade

Apprendre l'Espagnol à Grenade

Grenade est la capitale de la province de Grenade, située dans la zone est de la région de l'Andalousie. La diversité de sa géographie et de ses paysages caractérise cette zone. Il y a la zone côtière avec son climat chaud ; la vaste et fertile plaine de Genil et les régions montagneuses à climat plus froid, où nous trouvons le Mulhacén à 3481 mètres qui est le pic le plus élevé de la Péninsule Ibérique. La ville de Grenade se trouve aux pieds des montagnes de la Sierra Nevada, à la confluence des fleuves Darro et Genil. Son histoire unique lui a conféré une splendeur artistique comprenant des palais musulmans et des trésors de la Renaissance Chrétienne. En tant que dernière capitale musulmane de la Péninsule ibérique, Grenade en conserve une grande valeur symbolique.

La ville de Grenade a été formé par les collines, où les vieux quartiers de l'Albaicín et l'Alhambra ont été fondés, remplis de rues abruptes et étroites, de très beaux coins et recoins, et de merveilleux paysages. La nouvelle partie de la ville est située sur la plaine, sillonnée par les grandes artères de la Gran Vía de Colón et de la Calle de los Reyes Católicos, où se trouvent les rues animées autour de la cathédrale.

Les Musulmans ont franchi le détroit de Gibraltar en 711 et se sont installés dans ce qui était alors une petite ville wisigothe perchée au sommet de la colline de l'Alhambra. Ils s'y sont installés, ont érigé des murs et ont posé les bases de la civilisation prospère qui allait suivre. Ce fut au IXe siècle que Grenade a pris de l'importance après la chute du Califat de Cordoue. Sa splendeur fut atteinte en 1238, quand Mohamed Ben Nasar fonda la dynastie des Nasrides, et le royaume de Grenade s'étendit de Gibraltar jusqu'à Murcia. Vingt rois se succédèrent dans cette dynastie jusqu'à ce que le Roi Boabdil fut obligé de remettre Grenade aux Rois Catholiques, Ferdinand et Isabelle, en 1492. Pendant trois siècles s'épanouit une culture islamique magnifique et riche, laissant à Grenade des merveilles architecturales du calibre de l'Alhambra, déclaré Monument du Patrimoine Mondial, avec le Generalife et l'Albaicín.

Fêtes et célébrations

Grenade commence l'année avec la célébration de la reddition de la ville au roi catholique, le 2 janvier (le jour où elle a été reprise). Le 1er février on fête San Cecilio, le saint patron de la ville. Les habitants de Grenade défilent dans un grand cortège, souvent déguisés, jusqu'au Mont Sacromonte. La Semana Santa (Pâques) est intensivement fêtée au printemps. Les festivités et les processions traditionnelles de la Semana Santa sont parmi les plus célèbres de toute l'Espagne. Le printemps est traditionnellement annoncé pendant le Día de La Cruz, le 3 mai. Ce jour-là, les rues de Grenade se transforment en une grande masse colorée de personnes. En juin, il y a le Corpus Christi, un marché annuel qui dure toute une semaine et qui marque le début des fêtes dans les diverses zones de la ville et dans les villages aux alentours de Grenade.

Demandez plus d'informations! Inscrivez-vous!