Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience en tant qu'utilisateur de notre site internet. Cookie Demandez plus d'informations

Accueil » Ressources linguistiques » Proverbes espagnols populaires » Dictons Populaires

Dictons Populaires

Dicton : Dar en el clavo
Français : Mettre dans le mille
Commentaires et Histoire : Cette expression sera sûrement associée par le lecteur à l’action de marteler, de clouer, etc. mais rien à voir !

Avant, il existait un jeu pour enfant appelé « hito » qui consistait à fixer un grand clou sur une tige. Elle était mise à une certaine distance des participants qui, de leur position, devaient lancer des cercles en fer pour les faire passer dans ce « hito ».

Et, comme l’hito était de fer, on parlait généralement d’un clou, d’où l’expression dar en el clavo.

Avec le temps et comme ce qui s’est passé avec quasiment toutes les dictons populaires, les gens commencèrent à l’utiliser avec un autre sens, et dans notre cas, comme l’équivalent du français « mettre dans le mille », deviner la solution d’une chose difficile et compliquée ou faire quelque chose de correct et au bon moment.

Dicton : Dar gato por liebre
Français : Rouler quelqu’un
Commentaires et Histoire : S’il y a quelque chose qui est resté, même avec le temps, ce serait sans doute la mauvaise réputation qu’ont les auberges et pensions sur la qualité de leur nourriture.

La littérature universelle est remplie d’allusions, surtout ironiques, sur la qualité de la nourriture qu’elles offrent.

Il était fréquent de faire un petit complot entre les convives avant de manger la viande tout juste cuite :

Si eres cabrito, manténte frito;
si eres gato, salta del plato.

Si tu es un chevreau, reste cuit ;

Si tu es un chat, saute du plat.
 

Cet exorcisme n’a bien sûr jamais servi pour montrer l’authenticité de la réputation des auberges, mais elle a créé l’expression dar gato liebre qui s’est incorporée avec le temps au langage courant pour parler d’une personne trompant une autre en lui donnant quelque chose de mauvaise qualité et en faisant comme si c’était juste.


Dicton : Dar un cuarto al pregonero
Français : Crier sur tous les toits
Commentaires et Histoire : La figure du divulgateur de nouvelles ou du porte-parole existe depuis très longtemps, et même pendant l’époque romaine.

En Espagne, on sait que ces divulgateurs existent au moins depuis le 15ème siècle et qu’ils avaient la particularité d’être divisés en trois classes : les oficiales qui étaient au service de l’Administration ; les heraldos, qui marchaient devant les nobles annonçant leur arrivée ; et les voceadores commerciaux qui, pour leur poste de vendeurs, rendaient public divers articles et services.

Le prix normal pour ces fonctions était « un cuarto », une pièce en cuivre équivalente à quatre maravédis, dar un cuarto al pregonero signifiait donc payer cet officier public pour qu’il répande tout type de nouvelles, et à voix haute.

Avec le temps, elle est entrée dans le langage courant mais avec un sens totalement opposé : le rejet de la révélation de quelque chose, peu importe la raison, qui ne devrait pas être rendu public.

Dicton : Dársela con queso (a alguien)
Français : Tomber dans le piège
Commentaires et Histoire : Avant, à cause des maladies qu’ils transmettaient, les rongeurs étaient une vraie menace pour la santé des habitants des grandes villes.

On entendait très souvent l’expression armarla con queso, pour parler des souricières ou des pièges pour chasser les souries dans lequel on plaçait un bout de fromage pour attirer les rongeurs.

L’expression dársela con queso s’est peu à peu utilisée métaphoriquement dans le langage familier avec le sens d’appât, de ruse, de tromperie par laquelle une personne attire une autre pour arriver à ses fins. Cette expression est l’équivalent parfait de caer en la trampa (tomber dans le piège).

Dicton : De par en par
Français : Grand ouvert
Commentaires et Histoire : Locution adverbiale exprimant l’idée de portes complètement ouvertes, sans empêchement ni obstacle qui gênerait le passage. Elle vient du fait que portes et fenêtres des maisons étaient de deux vantaux (une paire).

Dicton : De puño y letra
Français : De sa propre main
Commentaires et Histoire : Elle sert pour attribuer la paternité littéraire d’un document, pour dire qu’il a bien été fait par la main et celui qu’il l’a écrit ou signé.

Dicton : De tal palo, tal astilla
Français : Tel père tel fils
Commentaires et Histoire : On l’utilise pour comparer des membres de la même famille et en général pour justifier les défauts et qualités d’un fils ou d’une fille par rapport à son père, sa mère ou autre membre de la famille. L’origine de la phrase serait tal padre, tal hijo, apparaissant dans « Satyricon » de Petronio.

Dicton : Desvestir a un santo para vestir a otro
Français : Déshabiller Pierre pour habiller Paul
Commentaires et Histoire : Pour se débarrasser des obligations qu’une personne à envers quelqu’un, elle doit arrêter d’en donner aux autres.

Dicton : Donde las dan, las toman
Français : Qui sème le vent récole la tempête
Commentaires et Histoire : Qui fait du mal ou fait quelque chose de mal, recevra quelque chose de similaire.

Dicton : Dorar la píldora
Français : Dorer la pilule à quelqu’un
Commentaires et Histoire : Depuis toujours, les médicaments (infusions, poudres, breuvages, etc.) sont connus pour avoir un mauvais goût, ce qui est gênant au moment de les avaler, mais considéré comme quelque chose de normal, tout comme supporter la douleur.

Donc, les anciens pharmaciens, tout comme c’est toujours le cas aujourd’hui dans les laboratoires modernes de médicaments, pour dissimuler cette saveur désagréable, faisaient appel à la méthode de dorar la píldora en enveloppant le médicament avec une feuille d’or, pour le rendre plus désirable, ou avec une autre substance sucrée et douce sur le palais pour nous faciliter à les avaler. Ils arrivaient même à couvrir les pilules d’une toute petite feuille d’or, ce qui le rendait plus attractif et acceptable.

L’expression dorarla píldora signifie aujourd’hui : faire ou dire quelque chose de façon plus douce et essayant de ne pas blesser celui qui écoute.

Dicton : Dormir la mona
Français : Cuver son vin
Commentaires et Histoire : Faire passer l’ivresse en dormant jusqu’à retrouver un état normal.

Index alphabétique des dictons populaires

A - 9 Proverbes

A buen puerto vas por leña
A caballo regalado no se le miran los dientes

B - 6 Proverbes

Bailar con la más fea
Bajar la guardia

C - 9 Proverbes

Cada loco con su tema
Caiga quien caiga

E - 13 Proverbes

El hilo de la vida
El mismo que viste y calza

F - 2 Proverbes

Favor con favor se paga
Fumar la pipa de la paz

G - 4 Proverbes

Gajes del oficio
Gastar saliva

H - 7 Proverbes

Hacer la vista gorda
Hacerse agua la boca

I - 5 Proverbes

Ir de mal en peor
Ir de punta en blanco

L - 9 Proverbes

La espada de Damocles
La excepción hace (o confirma) la regla

M - 5 Proverbes

Más cale maña que fuerza
Mal de muchos, consuelo de tontos

N - 6 Proverbes

No faltaba más
No hay dos sin tres

O - 3 Proverbes

Obras son amores y no buenas razones
Ojo por ojo, diente por diente

P - 6 Proverbes

Pagar los platos rotos
Parar el carro

Q - 5 Proverbes

Quemarse las cejas (o las pestañas)
Querer es poder

R - 2 Proverbes

Rasgarse las vestiduras
Roma no se hizo en un día

S - 6 Proverbes

Sólo se vive una vez
Salir el tiro por la culata

T - 6 Proverbes

Tal para cual
Tener ojos en la nuca

U - 1 Proverbes

Una de cal y una de arena

V - 5 Proverbes

Vamos al grano
Venir como anillo al dedo


Demandez plus d'informations! Inscrivez-vous!