Le Blog de la Langue Espagnole donQuijote.org

Oubliez le lapin de Pâques - dans les pays hispanophones, une semaine entière est consacrée à la commémoration de la passion, de la mort et de la résurrection de Jésus, et pourtant, pas une seule fois un animal à fourrure porteur d'œufs n'apparaît. Aujourd'hui, nous vous présentons quelques faits amusants sur la Semana Santa, l'un des événements les plus importants de l'année dans de nombreux pays du monde. Cliquez ici pour lire cet article en espagnol.

La Semaine sainte commence le dimanche des Rameaux. Quel que soit l'endroit où vous étudiez l'espagnol en Amérique latine, ce jour-là, la ville sera remplie de personnes portant des feuilles de palmier, souvent tressées en croix ou sous d'autres formes, jusqu'à l'église pour être bénies. Ensuite, les fidèles ramènent les palmes chez eux et les suspendent au-dessus ou derrière la porte d'entrée pour les protéger. Ces palmes seront brûlées l'année suivante, le mercredi des Cendres, marquant le début du Carême.

Cette coutume, comme beaucoup d'autres, remonte aux traditions de la Semana Santa en Espagne. Les processions dans les rues, accompagnées de musique live et de magnifiques chars transportant des figures religieuses à travers la ville, se retrouvent également dans toute l'Amérique latine. Bien entendu, même s'il existe plusieurs points communs entre les Amériques, les traditions locales et la personnalité de chaque région imprègnent la manière dont la Semaine sainte est observée.

De nombreux pays respectent les coutumes alimentaires traditionnelles en proposant des aliments spéciaux qui ne sont généralement consommés que pendant le carême et la semaine sainte. En Équateur, ce plat est la fanesca, une soupe épaisse à base de morue et de 12 types de céréales et de légumineuses. Le poisson est censé représenter Jésus, tandis que les 12 autres ingrédients vedettes (qui peuvent varier selon le chef) représentent les 12 disciples.

Le vendredi saint, jour de la mort de Jésus, est le jour le plus solennel de la Semaine sainte. Il y a quelques générations seulement, au Costa Rica et dans d'autres pays, les gens restaient pratiquement silencieux toute la journée et s'abstenaient de se baigner ou de nager. Les personnes qui osaient aller à l'encontre de la tradition couraient le risque de se transformer en poisson.

Au Mexique, le samedi saint devient un jour de feu avec la Quema de Judas. De grandes statues en papier mâché de Judas Iscariote (qui a trahi Jésus), du diable et même de différentes personnalités politiques sont pendues et brûlées sous les yeux de centaines de spectateurs. Comme les Fallas de Valence, cette tradition des flammes est un spectacle impressionnant.

Le dimanche de Pâques est un jour de joie dans toute l'Amérique latine. Après la messe, les gens se réunissent avec de la nourriture, de la musique et des danses pour célébrer la résurrection de Jésus. L'atmosphère est contagieuse et, que vous vous considériez ou non comme une personne religieuse, vous ne manquerez pas d'apprécier la décharge émotionnelle.

Avec tant de traditions et d'événements uniques, la Semaine Sainte est l'un des meilleurs moments pour apprendre l'espagnol en Espagne ou en Amérique latine et s'immerger dans la culture locale. Si vous n'avez pas pu venir cette année, commencez à planifier votre voyage pour le 5 au 12 avril 2020 !

Besoin d'aide ?

Parlons-en ! Consultez notre offre et laissez-nous vous aider à créer votre propre budget.

Newsletter

Des histoires intéressantes livrées directement dans votre boîte de réception chaque mois.