Le Blog de la Langue Espagnole donQuijote.org

Les hispanophones ont tendance à utiliser de nombreux dictons et expressions familières lorsqu'ils parlent. Pour rendre les choses encore plus intéressantes, de nombreuses expressions que nous utilisons peuvent ne pas signifier ce que vous pensez.

Par exemple, lorsque nous parlons de couleurs, les mots que nous utilisons n'ont souvent pas de lien clair avec les idées que nous voulons communiquer.

Lire cet article en espagnol.

Commençons. Savez-vous quelle est la différence entre faire verdir quelqu'un et dire que quelqu'un est très vert (poner verde a alguien vs. alguien está muy verde) ?
 

D'une manière générale, nous avons tendance à associer le vert à des choses bonnes, saines, jolies, etc. La nature est pleine de vert et les légumes ont d'autant plus de goût qu'ils sont verts, pour ne citer que quelques exemples. Cependant, curieusement, cette couleur a aussi des connotations négatives. Les choses vertes sont souvent vénéneuses, comme les serpents et les lézards, qui jouent un rôle néfaste dans de nombreuses histoires.
Dans la littérature, la couleur verte est souvent utilisée pour indiquer l'espoir, mais Federico García Lorca l'a également utilisée pour symboliser la mort.

Comme il est difficile de savoir quand le vert est bon et quand il ne l'est pas, nous allons vous donner un aperçu de ces deux expressions espagnoles afin que vous puissiez apprendre à les utiliser dans le bon contexte.

Lorsque nous faisons verdir quelqu'un (ponemos verde a alguien), nous ne l'habillons pas avec des vêtements verts ou ne le peignons pas avec de la peinture verte. C'est loin d'être le cas ! Il s'agit en fait de critiquer la personne, de dire du mal d'elle, le plus souvent en son absence.

L'origine de cette expression n'est pas claire. L'explication la plus répandue est qu'elle est liée aux bleus.

Lorsqu'une personne est frappée par quelque chose ou quelqu'un, un bleu apparaît généralement. L'ecchymose est d'abord violette, mais au fil des jours, elle prend une teinte verdâtre. Cela explique la relation métaphorique entre frapper physiquement quelqu'un et l'attaquer verbalement.

Ainsi, si quelqu'un vous fait verdir (si alguien te pone verde), cela signifie qu'il dit du mal de vous, généralement dans votre dos.

En revanche, dire que quelqu'un est très vert (está muy verde) n'a rien à voir avec le fait de le faire verdir.

Lorsqu'un fruit n'est pas complètement mûr, il reste souvent vert pendant un certain temps avant de prendre sa couleur définitive. C'est pourquoi, lorsqu'on dit d'une personne qu'elle est encore très verte (está aún muy verde), cela signifie qu'elle n'est pas mûre ou qu'elle manque d'expérience dans un certain domaine.

Par exemple, imaginons qu'une personne commence un nouveau travail. Les premiers jours, elle ne sait généralement pas où se trouvent les choses, comment elles se déroulent, ce qu'elle doit faire, etc. Nous dirions que cette personne aun está muy verde.

Si tu veux maîtriser d'autres expressions espagnoles avec des couleurs, regarde attentivement la vidéo suivante et tu apprendras tout ce que tu dois savoir.

Besoin d'aide ?

Parlons-en ! Consultez notre offre et laissez-nous vous aider à créer votre propre budget.

Newsletter

Des histoires intéressantes livrées directement dans votre boîte de réception chaque mois.